SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 22 October 2021, Friday |

Les Importateurs de médicaments: Nous subirons des pertes de plus de 50%

Le Syndicat des importateurs de produits pharmaceutiques et des propriétaires d’entrepôts au Liban a clarifié dans un communiqué : « Les fausses informations concernant la suspension par le Syndicat des importateurs de produits pharmaceutiques des décisions du ministre de la Santé publique rendues hier, en particulier la décision de lever les subventions pour 1500 médicaments qui sont importés ou fabriqués localement avec une licence ».

Le Syndicat a estimé : « En principe, que la décision émise par le ministre va dans la bonne direction, surtout après que la Banque du Liban a averti de son incapacité à continuer de subventionner les mêmes montants qu’elle avait précédemment obtenus ».

Elle a ajouté : « Le ministère de la Santé a émis une réglementation des prix au taux de change de 12000 L.L pour un dollar, alors qu’il oblige l’importateur à acheter des devises étrangères sur le marché noir, c’est-à-dire au prix de 24000 L.L actuellement, et donc l’importateur subira des pertes dépassant 50 % du prix de vente. »

Et elle a poursuivi : « Le ministère a fixé la marge bénéficiaire de l’importateur à 6%, ce qui ne couvre pas les fluctuations quotidiennes des devises étrangères sur le marché noir. Comment couvrir une perte de 50 %, comme c’est le cas dans la situation actuelle ?. »

Elle a conclu : « Le Syndicat se met à la disposition du Ministre de la Santé Publique afin de trouver les moyens qui conduisent à la bonne mise en œuvre de la décision et de sécuriser les médicaments sur les marchés libanais. »