SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 25 September 2021, Saturday |

Les médicaments périmés sont jetés dans deux conteneurs à déchets à Sidon

Au vu de la grave pénurie de médicaments au Liban, et alors que des dizaines de personnes meurent chaque jour, en les perdant des pharmacies.

Ce matin, une quantité de différents médicaments périmés a été retrouvée déversée dans deux poubelles, rue Riad Al-Solh à Sidon.

Les forces de sécurité ont assisté et inspecté les médicaments, car il a été constaté que leur validité avait expiré depuis 2018, c’est-à-dire avant la crise des médicaments au Liban.

Une enquête est en cours pour savoir qui l’a jeté à ce moment, surtout après près de 3 ans de sa date d’expiration.

En revanche, le ministre libanais de la Santé, Hamad Hassan, a annoncé hier, lundi, la saisie de tonnes de médicaments dissimulées dans des entrepôts du centre et du sud du pays, au moment où Beyrouth souffre d’une grave pénurie de médicaments.

Dans une déclaration aux journalistes dans la capitale, Hassan a déclaré que les médicaments saisis sont utilisés pour traiter diverses maladies, notamment des maladies chroniques, des antibiotiques et de grandes quantités de préparations pour nourrissons.

Il a expliqué que parmi les médicaments cachés se trouvaient des milliers de pommades destinées à soigner les brûlures, à une époque où toutes les victimes de la catastrophe de la ville d’Al-Talil au Akkar manquaient de médicaments pour soulager leur douleur.