SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 8 December 2021, Wednesday |

Les Nations unies demandent à Israël de payer plus de 856 millions de dollars au Liban

Les Nations unies ont exigé qu’Israël verse immédiatement plus de 856 millions de dollars au Liban, en compensation d’une marée noire causée par une frappe aérienne israélienne pendant la deuxième guerre du Liban.

L’Assemblée générale des Nations unies a adopté à une majorité écrasante une résolution exigeant qu’Israël verse 856,4 millions de dollars au Liban en compensation de la marée noire provoquée par une frappe aérienne israélienne le 15 juillet 2006.

161 pays de l’Assemblée générale ont voté en faveur de la résolution, 8 pays (dont Israël et les États-Unis) s’y sont opposés, et 7 autres pays se sont abstenus.

Et la résolution affirme qu’ « Israël a la responsabilité de verser une compensation immédiate au gouvernement du Liban et aux autres pays qui ont été directement touchés par la marée noire, comme la Syrie, dont les plages ont été partiellement polluées. »

Aussi, la résolution demande au Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, de soumettre à l’Assemblée générale, lors de sa prochaine session en septembre 2022, un rapport sur la mise en œuvre de cette résolution.

Il est à noter que le 12 juillet 2006, Israël a lancé une guerre contre le Liban, sur fond de capture de deux soldats israéliens par le Hezbollah, qui a duré 33 jours, après le déplacement d’environ un million de Libanais et la mort de plus d’un millier d’entre eux et la blessure d’environ 3000 autres, pour la plupart des civils.