SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 7 July 2022, Thursday |

Les prix des carburants diminuent

Le prix de l’essence à 95 et 98 octanes a diminué de 9 000 livres libanaises, et celui du gaz de 1 000 livres libanaises, tandis que le prix du diesel a augmenté de 14 000 livres libanaises.

Les prix sont devenus les suivants :

– Essence 95 octane : 670 000 livres libanaises.
– Essence 98 octane : 680 000 livres libanaises.
– Diesel : 752 000 livres libanaises.
– Gaz : 351 000 livres libanaises.

La hausse continue des prix des carburants exacerbe les souffrances des Libanais et augmente leurs lourdes charges, notamment en termes d’essence, de sorte que le citoyen se retrouve devant un coût hebdomadaire de plus d’un million de livres pour remplir ses voitures, ce qui l’oblige à limiter ses déplacements au cadre du travail, de sorte que de nombreux employés et ouvriers considèrent que les sommes qu’ils dépensent pour leur déplacement vers le lieu de travail dépassent largement leur salaire.

Le Liban, selon le dernier rapport publié par la FAO et le Programme Alimentaire Mondial, fait partie de la liste des pays ayant des zones sensibles à la faim, et souffre toujours de crises au niveau des médicaments, des hospitalisations, de la farine et du pain, des coupures de courant et d’autres problèmes internes.