SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 19 September 2021, Sunday |

Les quantités d’essence restantes sont très petites et ne suffisent pas pour les besoins quotidiens !

Les sources des compagnies importatrices de pétrole ont confirmé, dans une interview à la chaîne « LBCI », que « les quantités restantes d’essence sont très faibles et ne suffisent pas au besoin quotidien », soulignant qu’ « elles attendent l’ouverture des crédits pour importer des navires au nouveau prix, et l’introduction dans les eaux libanaises des deux navires qui transportent 45.000 tonnes d’essence.

Elle a également souligné que « les compagnies n’ont pas distribué de carburant après l’émission du nouveau prix, et qu’elles n’ont pas été livrées le dimanche en raison de la fermeture des réservoirs en préparation de la détection douanière le lundi. »

Dans ce contexte, les sources de la Banque du Liban ont souligné que « à partir de demain, lundi, le travail sera fait pour donner les approbations et ouvrir les crédits pour les navires. »