SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 29 November 2022, Tuesday |

Les silos du port de Beyrouth seront-ils démolis pour être reconstruits et quelle est la position des familles des martyrs?

Le ministre de l’Economie Amin Salam a annoncé dans une interview exclusive à Sawt Beirut International qu’aujourd’hui « sans les silos du port de Beyrouth, nous n’avons pas de stock de réserve de blé au Liban. Par conséquent, la question des silos est très nécessaire pour la sécurité alimentaire au Liban. C’est pourquoi j’ai chargé aujourd’hui une commission du ministère de la Justice et du ministère des Travaux publics et de l’Économie de soumettre un rapport fin février pour déterminer qui fera les travaux de démolition et de reconstruction des silos du port de Beyrouth. »

Amin a affirmé qu’il y aura une discussion sur le coût de cette question afin de ne pas alourdir le trésor public avec le coût des travaux, notant qu’il y aura également une discussion au sein du comité pour déterminer le coût financier et qui est prêt à supporter et qui le mettra en œuvre.

Il a estimé qu’il serait préférable de démolir les silos du port de Beyrouth car nous ne pouvons pas construire sur la même zone mais de nouvelles seront construites dans une nouvelle zone, soulignant que la décision de démolition est la meilleure sur le plan environnemental et pratique.

Concernant la réaction des familles des martyrs du port, Amin a déclaré: « en tant que ministère de l’Économie, je n’ai vu aucune objection de la part des familles, et la question des silos est liée à la sécurité alimentaire. Et si on ne reconstruit pas les silos, cette entreprise va fermer parce qu’on ne peut pas couvrir les salaires. »

Il a souligné que les silos ont un rôle très essentiel, car nous n’avons pas de réserves de blé dans le pays si quelque chose d’urgent nous arrive.

    la source :
  • Sawt Beirut International