SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 24 September 2021, Friday |

Les stations refusent de recevoir du carburant!

Le représentant des distributeurs de carburant au Liban, Fadi Abu Chakra, a indiqué que « la crise continue tant que des gallons sont vendus sur le marché noir ».

Dans l’interview du Liban à la radio Al-Nour, il a ajouté: « La solution à la crise du marché noir du carburant est entre les mains de l’État libanais et du ministère de l’Énergie uniquement.  »

Il a poursuivi: « Plus de quarante pour cent des stations refusent de recevoir du carburant, en raison des nombreux problèmes qui se posent à leurs portes. »