SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 9 February 2023, Thursday |

Les travailleurs des hôpitaux publics vont-ils faire une grève générale?

L’organe fondateur du Syndicat des travailleurs hospitaliers gouvernementaux au Liban a tenu une conférence de presse au siège de l’Union générale du travail.

Le communiqué disait:

« Nous n’allons pas parler des fluctuations des taux de change et de la hausse importante des prix des matières premières, du carburant, des dépenses de santé, des fournitures, des frais de scolarité et autres, tout le monde le sait.

Aujourd’hui, Son Excellence le Ministre de la Santé, lorsqu’il connaîtra l’état des hôpitaux publics, nous adresserons au Ministère de la Santé Publique les demandes suivantes :

– Premièrement: nous renvoyer comme nous l’étions à l’administration publique au lieu des institutions publiques.

– Deuxièmement: Paiement d’un salaire complet à chaque employé jusqu’à ce qu’un ajustement salarial officiel soit approuvé.

– Troisièmement: Les tableaux de la série des grades et salaires sont mis en parallèle avec les tableaux de la série pour l’administration publique et l’application de leurs effets dans tous les hôpitaux publics.

– Quatrièmement: Rendre la valeur de l’indemnité de transport égale au tiers de la valeur d’un bidon d’essence au prix officiel.

– Cinquièmement: Offrir une compensation financière aux employés des hôpitaux publics au lieu d’une mobilisation générale tout au long de la période de Corona.

– Sixièmement: Payer la valeur de l’effet rétroactif et la différence d’heures pour la série des grades et salaires.

– Septièmement: Trouver une formule légale pour la continuité du salaire mensuel, qui est un droit sans être soumis aux humeurs des services.

Il a conclu: « En conséquence, si nous ne voyons pas de mesures concrètes sérieuses vers la mise en œuvre de ces dispositions dans un avenir proche, nous appellerons tous les employés des hôpitaux publics à se préparer au mouvement le plus large vers le ministère de la Santé publique et le Conseil des ministres et Parlement, en plus de la grève générale dans les hôpitaux publics. «