SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 7 August 2022, Sunday |

L’explosion du port… « C’est votre corruption qui a tué nos enfants »

Les familles des victimes, des blessés et des réclamant une enquête sur le crime de l’explosion du port se sont rassemblées devant le bâtiment du journal « Al-Nahar », avant de procéder à la marche vers la statue de l’expatrié.

Ils hissaient un grand drapeau libanais taché de sang, et un autre drapeau sur lequel était écrit le serment des familles des martyrs et des victimes du port.

Des photos des victimes et des banderoles dénonçant l’autorité politique et réclamant vérité et justice ont également été dressées.

Certaines familles de victimes ont soulevé plusieurs « cercueils » et banderoles portant des slogans appelant au resposabilisation des criminels.

Il y a eu une bousculade et des manifestations contre l’autorité politique de la part de groupes similaires aux portants des slogans qui ont été utilisés le 17 octobre, et ils ont été empêchés par le point de l’armée à l’une des entrées de la place du Parlement.

Des personnalités politiques et sociales ont afflué, dont les députés Michel Moawad, Elias Hankach et Nadim Gemayel.

Paul Najjar, le père de la victime, Alexandra, a prononcé un discours dans lequel il a évoqué les détails de ce que sa famille a subi et la perte de sa fille.

Depuis la place Samir Kassir, Marianne Fadoulian a lu le communiqué de l’Association des familles des victimes de l’explosion du port de Beyrouth.

Elle a déclaré dans le communiqué: « Depuis deux ans, nous sommes toujours sur les routes et nous suivons toutes les évolutions qui se déroulent pour obtenir nos droits les plus élémentaires et les droits de nos victimes. Il y a deux ans, nous avons demandé justice, vérité et responsabilité. Il y a deux ans, nous combattions encore cette classe politique et ce pouvoir corrompus. »

Elle a ajouté: «Ils ont commencé par des demandes de rejet puis des demandes de retrait du juge Bitar de l’affaire car il les a convoqués. Ils sont plus importants du fait de comparaître devant un tribunal. »

Elle a demandé: « Où sont les mandats de poursuite demandés par l’enquêteur judiciaire? »

Elle a souligné que « nous vous avertissons que tout incendie qui se déclare, nous nous déplacerons à notre manière jusqu’à ce que les incendies soient éteints, et l’action sera dure. Nous vous disons aujourd’hui et chaque jour que c’est votre corruption qui a tué nos enfants et nos victimes. »