SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 October 2021, Wednesday |

L’hôpital turc au Liban insiste sur la nécessité de former un hôpital d’urgence

Le comité administratif de l’hôpital d’urgence de Sidon (hôpital turc) a publié la déclaration suivante :

L’incident douloureux du Akkar constitue une preuve supplémentaire de la nécessité urgente et nécessaire de la formation de l’hôpital d’urgence à Sidon (turc) selon le but recherché.

Et le comité administratif de l’hôpital, adressant ses sincères condoléances aux familles des victimes et souhaitant aux blessés un prompt rétablissement.

Soulignant la légitimité des questions et des demandes d’ouverture de l’hôpital pour faire face aux crises exacerbées que traverse le pays, il est important de préciser que, depuis sa nomination en décembre de l’année 2020, il a:

1- Élaborer un plan précis et intégré pour faire fonctionner l’hôpital progressivement et dans les limites des capacités financières disponibles.

2- Terminer tous les travaux liés à la maintenance des installations et équipements médicaux et autres travaux préparatoires au démarrage des travaux à l’hôpital, y compris les appareils électroniques et le système d’information, avec l’aide et le soutien du gouvernement turc.

3- Préparer un plan d’emploi bien étudié et clair basé sur l’efficacité, la transparence et l’ouverture.

4- Participation à la campagne nationale de vaccination contre l’épidémie de Corona.

5- Examens répétés pour accorder au Comité administratif un agrément exceptionnel pour l’emploi, car la lettre déposée à cet égard il y a plus de huit mois et approuvée par Son Excellence le Ministre de la Santé est toujours en instance en Conseil des Ministres.

Ainsi, malgré le soutien du Ministère de la Santé, de la Commune de Sidon et de tous les acteurs, cet établissement public n’est toujours pas en mesure de remplir son rôle vital faute de ressources humaines et l’incapacité d’employer le personnel médical et administratif nécessaire pour fournir les services hospitaliers requis.

En conséquence, la réalité actuelle de l’hôpital turc était et est toujours entre les mains du ministère de la Santé pour prendre les mesures nécessaires.

Que Dieu protège le Liban et son peuple de tout mal.