SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 13 August 2022, Saturday |

La situation est dangereuse…La courbure des silos à blé a atteint 6 mm par heure !

La chaîne LBCI a rapporté que « l’armée libanaise a désigné une zone de 150 mètres de diamètre autour des silos, qu’il est interdit à quiconque de traverser, car elle risque de s’effondrer. »

Et la chaîne a souligné que « la zone a été fermée par des obstacles, au cas où les silos tomberaient, et la partie menacée de tomber est la partie nord, et la courbure est passée de 2,5 mm par jour à 2,5 mm par heure jusqu’à ce que la courbure devienne 6 mm par heure, comme le confirment les experts qui suivent la courbure des silos. »

Et elle a confirmé que « les postes d’amarrage 7 et 8 ont été évacués, et les navires commerciaux ont été interdits d’y accoster. »

Il convient de noter que le ministre de l’Environnement du gouvernement intérimaire, Nasser Yassine, a souligné que « la prévention et la précaution sont nécessaires en cas d’effondrement partiel des silos à grains du port de Beyrouth ».

Dans une interview accordée à « Sky News » dans un article du journaliste Ikram Saab, Yassine a ajouté : « La température élevée due à la combustion des grains, et l’utilisation d’eau dans le processus d’extinction, qui n’a pas été conseillée par les experts, ont provoqué une augmentation de l’humidité des grains fermentés, ce qui a aggravé la situation. »

Il a souligné que « les experts qui suivent la situation dans les silos et leurs environs ont déconseillé de s’approcher du lieu sous la surveillance technique des capteurs installés après l’explosion. »

Il a souligné que « ces dispositifs dans le lieu ont donné des signaux peu rassurants au cours des derniers jours et des dernières heures, car le taux de courbure a augmenté rapidement par rapport à la période précédente. »