SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 18 September 2021, Saturday |

L’Organisation internationale de reportage sur la démocratie a appelé le gouvernement à organiser les élections à temps

L’Organisation internationale pour le reportage sur la démocratie a salué « la formation du gouvernement libanais, après un vide qui a duré plus de 13 mois.  »

L’organisation a estimé dans un communiqué que « la détérioration des conditions sociales et économiques depuis le soulèvement du 17 octobre 2019 a entraîné une baisse du niveau des libertés d’expression, des libertés politiques et des droits civils, en plus des attaques contre les hommes et les femmes. journalistes et l’arrestation d’activistes masculins et féminins, en raison de publications ou de rapports qui affectent les corrompus.  »

A l’occasion de la Journée internationale de la démocratie, le 15 septembre 2021, l’organisation a annoncé qu’elle était « préoccupée par les systèmes démocratiques au Liban, dont le premier est la crainte que les élections municipales, parlementaires et présidentielles n’aient pas lieu, respectivement, en 2022, malgré le fait que le ministère de l’Intérieur et des Municipalités ait fixé les dates des élections.  »

L’organisation craignait que « la situation d’arrestation et de répression des militants ne se développe, à la lumière des graves attaques contre les organisations et associations locales et internationales de la société civile opérant au Liban.  »

L’organisation a appelé le nouveau gouvernement à noter dans sa déclaration ministérielle:

– Développer un plan économique qui touche les groupes les plus marginalisés, activer la carte de financement et élargir la gamme des prestations à toutes les familles et individus nécessiteux, à condition qu’il ne s’agisse pas d’une carte électorale.

– Accélérer l’adoption de la loi sur l’indépendance de la justice et l’application de la loi sur les marchés publics et du plan national de lutte contre la corruption à plus grande échelle.

– Tenir les personnes impliquées dans l’explosion du port de Beyrouth pour responsables et livrer les participants à la justice.

– Réaliser les élections législatives, présidentielles et municipales à temps et ne pas utiliser de prétextes sécuritaires pour tenter de les reporter.