SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 20 October 2021, Wednesday |

L’Organisation mondiale de la santé met en garde contre l’émigration des médecins libanais … « très dangereux »

Le Directeur général de l’Organisation mondiale de la santé, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a exprimé sa profonde inquiétude quant à l’impact de l’effondrement économique du Liban et des multiples crises sur le peuple libanais.

Tedros a déclaré lors d’une conférence de presse tenue aujourd’hui, vendredi, à Beyrouth, que « la fuite des compétences parmi les travailleurs de la santé au Liban est particulièrement inquiétante. »

Et il a ajouté que « ce pays d’environ 6 millions d’habitants, dont plus d’un million de réfugiés syriens, a besoin d’un soutien d’urgence et de développement pour faire face à la pénurie de médicaments et de carburant et à des problèmes structurels tels que la migration des travailleurs médicaux. »

Il a expliqué que « la fuite des personnes qualifiées prive le pays, qui était autrefois un centre médical pour la région, d’importantes ressources humaines. »

En outre, Tedros a souligné que « le Liban ne souffre pas seulement de crises financières et politiques, mais aussi de l’impact de l’explosion du port et de la pandémie de Corona. »

« C’est très lourd, je ne sais pas s’il existe un pays dans une telle situation, et c’est vraiment douloureux », a-t-il déclaré.

Aussi, le directeur général a expliqué que « les infirmières partent, les médecins partent. C’est très dangereux et son impact se poursuivra pendant de nombreuses années. »

Les déclarations du directeur général de l’Organisation mondiale de la santé sont intervenues aujourd’hui, après des rencontres avec d’éminents responsables libanais et des visites dans des établissements de santé et des cliniques au cours des deux derniers jours.

Les rapports indiquent que des milliers de médecins et d’infirmières ont quitté le pays au cours de l’année écoulée à la recherche d’opportunités d’emploi ailleurs.

    la source :
  • Associated Press