SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 5 December 2022, Monday |

L’Union des Syndicats des Boulangeries et Fours tient la Direction des Pétroles comme responsable de la crise du pain

L’union des syndicats des boulangeries et fours au Liban a annoncé que les boulangeries souffrent d’une grave pénurie de diesel, qui est devenu indisponible, ce qui a entraîné une baisse de la production dans de nombreuses boulangeries et pâtisseries dans diverses régions libanaises.

Les syndicats ont estimé, dans une déclaration, que l’émission de nouveaux prix pour le carburant, en particulier pour le diesel, qui n’est pas disponible, se moque des gens. La déclaration dit : Dans notre conviction, nous avons continué dans le passé à acheter du diesel avec des dollars américains pour assurer la subsistance des gens et des domestiques. Il convient de noter que les propriétaires des boulangeries n’ont pas la possibilité de garantir leurs besoins en dollars américains car ils vendent le pain en livres libanaises.

Ils ont souligné qu’ils ont mis en évidence les factures au ministère de l’économie et du commerce, qui la semaine dernière a pris des contacts avec le ministère de l’énergie et de l’eau et la Direction générale du pétrole pour sécuriser le besoin pour les boulangeries, les fours et le secteur des moulins de diesel, et malgré les promesses faites, nous n’avons pas obtenu toute quantité de diesel officiel jusqu’à aujourd’hui et nous tenons la Direction du pétrole responsable La crise du pain.

Les syndicats ont annoncé qu’une crise du pain pourrait survenir en raison de l’incapacité de la Direction du pétrole à répondre à la demande de garantir le diesel pour les fours et les moulins afin de leur permettre de continuer à garantir lee pain pour les citoyens, appelant le Premier ministre Najib Mikati à intervenir immédiatement pour garantir une quantité de 5,5 millions de litres de diesel nécessaire aux boulangeries et aux moulins pour un mois complet car il n’est pas permis de manipuler ce secteur alimentaire de base.