SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 November 2022, Sunday |

L’Union européenne salue l’accord de démarcation de la frontière maritime

L’Union européenne a salué la signature de l’accord de démarcation de la frontière maritime entre le Liban et Israël, et a félicité les deux pays pour cet accomplissement historique, saluant le rôle des États-Unis dans la facilitation des négociations.

L’Union estime que « cet accord historique contribuera à la stabilité et à la prospérité des deux voisins ainsi que de la région », encourageant « les parties à poursuivre leur collaboration constructive. »

L’Union européenne a affirmé qu’elle était « prête à continuer à développer ses partenariats tant avec le Liban qu’avec Israël et à soutenir les efforts visant à une coopération régionale dans l’intérêt de tous. »

Dans un contexte connexe, une délégation chypriote qui s’est rendue au Liban pour tenir des discussions sur la démarcation des frontières maritimes entre les deux pays a déclaré que tout différend au cours de ce processus peut être résolu facilement.

« Il n’y a aucun problème entre le Liban et Chypre qui ne puisse être résolu facilement », a déclaré l’envoyé spécial chypriote Tasos Tzionis après avoir rencontré le président Michel Aoun.

Le Liban et Chypre ont conclu un accord sur la frontière maritime en 2007, mais il n’a jamais été ratifié par le Parlement et n’est donc jamais entré en vigueur.

Chypre a défini sa zone économique maritime exclusive au large d’Israël en 2010. Le Liban et Israël ont officiellement défini leurs frontières maritimes contestées jeudi, après des années de discussions indirectes menées par les États-Unis.