SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 22 October 2021, Friday |

L’UNRWA a remercié le Centre de secours et des aides humanitaires du Roi Salman pour son généreux soutien

Dans un communiqué, l’UNRWA a annoncé qu’une délégation du Centre Roi Salman pour les secours et les aides humanitaires a visité la région du Liban central, où elle a été informée des services fournis par l’UNRWA par le biais du Fonds spécial pour les cas difficiles financé par le centre.

Plus tôt dans la journée, la délégation a rencontré le chef du département de la santé de l’UNRWA, Dr. Abdel Hakim Shana’a, et un certain nombre de membres du personnel de santé du bureau régional du Liban, et a écouté une explication sur les services du « Fonds pour les cas de grande difficulté et le mécanisme de travail suivi, en plus de l’importance du Fonds pour la communauté des réfugiés palestiniens, en particulier à la lumière des conditions économiques et de vie difficiles auxquelles ils sont confrontés au Liban en raison de la crise économique et de la crise de Corona, où il a été souligné la nécessité de continuer à soutenir le Fonds et la poursuite de la coopération entre le Centre Roi Salman pour les secours et les aides humanitaires et l’UNRWA. »

La délégation a visité la clinique centrale de Beyrouth et a rencontré un certain nombre de patients bénéficiant du programme, qui ont expliqué leur expérience et comment ils ont bénéficié du Fonds pour les cas de difficultés particulières. La visite s’est terminée dans l’une des pharmacies sous contrat avec l’UNRWA dans le quartier de Shiyah, où le processus de distribution des médicaments financés par le Fonds a été expliqué.

Le communiqué indique que « le Centre de secours et des aides humanitaire du Roi Salman finance, depuis janvier 2020, des services de soins de santé supplémentaires pour les réfugiés palestiniens au Liban grâce au soutien du Fonds spécial pour les cas difficiles. » Jusqu’en mai 2021, 4 255 patients ont directement bénéficié de ce soutien en recevant un soutien de services d’hospitalisation de deuxième niveau, tels que les services d’urgence et les accouchements, ou un soutien de soins de santé de troisième niveau, tels que l’hospitalisation spécialisée avancée, l’intervention chirurgicale ou médicale spécialisée, en plus de sécuriser les médicaments contre les maladies chroniques tels que la couverture de 80% des prix des médicaments contre la sclérose en plaques, 95% et 100% de la thalassémie et des maladies des cellules sanguines, et le soutien de la radiothérapie pour les patients atteints de cancer pour un montant de 500 $ par cas. »

L’UNRWA a déclaré qu’il était « incapable de couvrir le coût total des maladies incurables et coûteuses, et que sans le soutien du Fonds pour les cas de difficultés particulières, ces patients n’auraient pas pu obtenir leur traitement ».

En 2020, le Centre Roi Salman pour les secours et les aides humanitaires était le seul bailleur de fonds du Fonds spécial pour les cas difficiles, et en 2021, il était le plus grand donateur du Fonds.

L’UNRWA a remercié « le soutien généreux apporté par le Centre Roi Salman pour le secours et les aides humanitaires, sans lequel des milliers de réfugiés palestiniens au Liban n’auraient pas pu obtenir les soins de santé nécessaires. »