SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 November 2022, Wednesday |

Macron félicite Aoun: la France est aux côtés du Liban

Le président français Emmanuel Macron a renouvelé ses félicitations au Liban pour la réalisation de la démarcation de la frontière maritime sud, soulignant que la route était difficile et ardue, mais grâce à l’insistance du président de la République, le général Michel Aoun, elle a été réalisée, « et nous avons contribué modestement. »

Considérant, « Cela constitue une bonne nouvelle pour le Liban et toute la région, et cela nous permettra de bénéficier de grandes quantités de pétrole et de gaz, et vous pouvez compter sur Total pour respecter ses engagements, et je le ferai. »

Pour sa part, le président Aoun a réitéré que « le Liban est reconnaissant du soutien permanent de la France, en particulier du président Macron personnellement avec le Liban et son peuple, dans les diverses circonstances qu’il a traversées ».

Il a déclaré : « Je tiens à vous remercier, Monsieur le Président, ami, pour vos efforts personnels pour parvenir à cet exploit, notamment avec Total.  »

Les positions libano-françaises sont intervenues lors d’un appel téléphonique que le président Aoun a reçu cet après-midi de son homologue français, le félicitant d’avoir conclu un accord délimitant les frontières maritimes du sud.

Le président Aoun a passé en revue pour son homologue les étapes qui ont été franchies, notant que l’important maintenant est que les documents nécessaires soient signés, en fonction de ce qui a été atteint, afin de commencer les opérations de forage et plus tard, l’extraction de pétrole et de gaz.

Il a souligné que la question aurait de nombreux résultats positifs sur la stabilité au Liban, en plus de lancer le processus d’amélioration des conditions économiques difficiles actuelles.

Le président français a indiqué que la France veut aussi respecter le cours des droits constitutionnels, dans les délais.

Il a souligné que l’élection d’un nouveau président de la République est une question souveraine pour le Liban et une priorité constitutionnelle qui doit être respectée, soulignant son soutien au Liban pour parvenir à un accord définitif avec la Banque mondiale.

En plus d’assurer sa sécurité alimentaire par le biais des organisations et organismes internationaux compétents.

À la fin de l’appel, le président Aoun a invité son homologue français à se rendre au Liban, et il a répondu qu’il aspire au Liban et qu’il le visitera.

Le président de la République a remercié le président Macron pour son soutien continu tout au long de son mandat présidentiel, souhaitant que « ce soutien se poursuive, au service de l’amitié commune qui lie nos deux peuples ».

Le président Macron a affirmé son « soutien continu aux femmes et aux hommes libanais, chers à mon cœur ».

Il a salué « le courage du président Aoun durant sa présidence ».