SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 18 May 2022, Wednesday |

Makhzoumi : Il n’y a aucune source de financement de la carte de rationnement à part la réserve obligatoire

Le représentant Fouad Makhzoumi a précisé que la classe dirigeante veut organiser des élections parlementaires et utiliser l’argent et les dépôts des Libanais en leur donnant l’illusion qu’elle leur rend les dépôts et qu’elle apparaît comme une voie de salut pour eux après avoir été la raison de leur famine.

Dans une interview télévisée, Makhzoumi a exprimé sa crainte que le contrôle du prix du dollar devienne impossible, surtout après la récente circulaire de la Banque du Liban et l’affirmation des banques qu’elles n’avaient pas les liquidités nécessaires pour l’appliquer.

Il a expliqué que l’importation de dérivés du pétrole dans des quantités qui dépassent nos besoins est la source de gaspillage et de corruption dans le secteur de l’électricité, surtout que le taux d’importation de carburant a atteint 1174 tonnes en 2018 et 5 619 tonnes en 2019.

Il a souligné que « la classe dirigeante a peur de l’approbation du contrôle des capitaux et de la conduite d’audits criminels, et tout ce qu’elle fait en coordination avec la Banque du Liban n’est que des doses anesthésiantes pour les Libanais. »

En ce qui concerne la carte de rationnement, il a souligné qu’aucune annonce n’a été faite jusqu’à aujourd’hui sur la source de son financement, et selon lui, « Pratiquement, il n’y a pas d’autre source que la réserve obligatoire. Cette carte, qui bénéficiera à près de 750 000 familles libanaises, pour une valeur de 137 dollars par mois, est entachée de nombreux problèmes et obstacles qui retarderont son adoption.