SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 7 February 2023, Tuesday |

Makhzoumi: Pourquoi annulons-nous le droit de vote d’un grand nombre de jeunes ou d’expatriés ?

Le député Fouad Makhzoumi a déclaré après avoir quitté la session des commissions parlementaires mixtes : « Il y a un droit important après le 17 octobre 2019, et les gens ont donné leur avis sur deux choses :

La classe politique et le rêve du changement.

Nous entendons beaucoup parler en public de changement, de donner aux jeunes une chance et un quota de femmes, mais nous arrivons au conseil comme s’il y avait une sorte de consensus pour ne pas être sérieux au sujet du changement, dans le cadre que les élections sont le 27 mars.

Nous éliminerons effectivement des listes de disqualification ceux qui ont 21 ans et rejettent cette classe politique. Nous supprimerons cette possibilité pour les jeunes car les listes de disqualification ferment le 30 mars.  »

Il a ajouté : « C’est vrai qu’il y a eu une erreur dans le vote des expatriés en 2018. Les Libanais voteront avec leur argent pillé et ils n’ont pas d’argent.

Pourquoi voulons-nous empêcher ce groupe qui soutient le Liban depuis des années avec des milliards de dollars annuellement de donner son avis sur l’étrangeté avec 128 députés au parlement, qui représente tous les Libanais du pays et de l’étranger ?

Il a demandé : « Pourquoi empêchons-nous ce groupe qui rejette cette classe politique de donner son avis ?

Il a conclu : « Il y a une opportunité de changement, pourquoi annulons-nous le droit de vote d’un grand groupe de jeunes ou d’expatriés avant le 30 mars ? Qu’ils donnent leur avis. «