SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 5 October 2022, Wednesday |

Mardini à SBI : Un budget injuste aggrave le ralentissement économique

Oumayma Shams Al-Din
A A A
Imprimer

Aujourd’hui, à la Chambre des représentants, une séance publique aura lieu pour étudier et approuver le projet de budget pour 2022, qui était censé être approuvé au début de l’année, d’autant plus que le pays a grandement besoin d’un budget pour la régularité des finances publiques et la conduite des affaires des citoyens, notamment des employés du secteur public.

Mais il est clair pour tout le monde les difficultés, les défis et les obstacles qui ont empêché et empêchent l’approbation de ce budget, que ce soit en termes d’adoption du taux de change ou en termes d’équilibre entre les dépenses et les revenus, les dollars des douanes et d’autres questions fondamentales.

Dans ce contexte, l’expert économique, le Dr Patrick Mardini, a déclaré que ce budget a été retardé de près d’un an, soulignant que tout budget qui sera approuvé aujourd’hui ne sera pas mis en œuvre, car il ne reste que trois mois de cette année, précisant que le retard dans l’approbation du budget l’a vidé de son contenu.

En termes de contenu, Mardini a estimé que ce budget, même s’il a été approuvé au début de l’année, n’est pas bon et injuste, car il inclut une augmentation des frais, approfondit le ralentissement économique et augmente la stagnation à la lumière d’un très grand effondrement économique dont souffre déjà le pays.

Mardini a souligné que le budget 2022 n’a pas inclus de réformes pour éliminer le déficit, il a souligné que l’augmentation des dépenses dans le budget prévoit une augmentation du déficit budgétaire, et il a vu que les revenus attendus ne seront pas réalisés, tandis que les dépenses attendues seront décaissées et donc les dépenses seront beaucoup plus que les revenus, et cette question sera financée par l’inflation.

    la source :
  • Sawt Beirut International