SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 8 December 2022, Thursday |

Mawlawi confirme: Il n’y a pas de contexte politique aux événements de Tripoli

Le Conseil central de sécurité a tenu une réunion présidée par le ministre de l’Intérieur et des Municipalités Bassam Mawlawi.

Après la réunion, Mawlawi a déclaré:« Le Conseil central de sécurité s’est réuni aujourd’hui au ministère de l’Intérieur, pour discuter de la question de la sécurité dans le pays en général et à Tripoli en particulier ».

Il a ajouté« Les responsables de la sécurité ont confirmé, après avoir étudié les causes des incidents de sécurité qui ont eu lieu au cours des trois jours précédents, qui sont des familles individuelles, et le dernier incident dans la zone des religieuses est un incident de vengeance qui n’a pas entraîné de décès , et il doit suivre les services de sécurité et la sensibilisation des citoyens, pour le contrôler ».

Il a souligné:« L’armée est déployée à Bab al-Tabbaneh et organise périodiquement des patrouilles pour contrôler et rassurer les citoyens ».

Il a déclaré:« Les responsables de la sécurité ont convenu de la nécessité d’intensifier les patrouilles conjointes et d’effectuer de fréquentes visites à Tripoli, avec la participation de l’armée, pour contrôler la fuite des armes ».

Il a annoncé d’un autre point de vue, que:« la question de la centrale thermique de Zouk et le traitement qui a été effectué par l’armée, commandé par le Conseil des ministres, a été discuté, pour contrôler la situation sécuritaire et mettre un garde autour de la centrale.

L’effort est fait pour diluer les matières dangereuses afin de vider les réservoirs d’hydrogène. Nous espérons que le ministère de l’Énergie fera son devoir de ne pas déranger les citoyens par la présence de matériaux inutiles ».