SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 September 2022, Friday |

Mawlawi explique ce qui s’est passé avec les avions qataris et grecs

Après avoir présidé une réunion de l’appareil de sécurité de l’aéroport, le ministre de l’Intérieur Bassam Mawlawi a confirmé que nous avons discuté de tous les rapports liés à ce qui s’est passé avec les avions qataris et grecs.

Mawlawi a déclaré : « Il a été constaté que le pneu de l’avion qatari a roulé sur un projectile qui se trouvait sur le terrain de l’aéroport, et donc qu’il n’y a pas eu de tir, ni d’acte de sécurité, de sabotage ou de terrorisme. »

De plus, il a ajouté : « Dans l’avion grec, nous avons trouvé un trou sous le cockpit causé par la collision de l’avion avec un petit pont-levis, et cette affaire n’a rien à voir avec un quelconque acte terroriste. »

Aussi, il a souligné que « les éléments du service de sécurité de l’aéroport sont des soldats qui se conforment à leurs devoirs, et leur chef m’a assuré qu’aucun d’entre eux ne pénètre dans l’avion pour quelque raison que ce soit. »

Cette déclaration intervient après qu’un site d’information a publié un rapport affirmant que « deux ou trois avions ont été touchés par des tirs, lors de vols au-dessus de l’aéroport de Beyrouth. »

Le ministre des Travaux publics et des Transports du Liban, Ali Hamiyeh, avait confirmé que « ce qui s’est passé à l’aéroport est la découverte d’un trou dans la structure de l’avion d’une compagnie aérienne grecque avant son décollage de Beyrouth. »