SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 November 2022, Wednesday |

Mawlawi: Le Liban ne sera pas un couloir ou une plateforme pour exporter le mal ou la contrebande

Après avoir déjoué une tentative de contrebande de 18,2 kilogrammes de pilules de captagon de l’aéroport de Beyrouth au Koweït, le ministre de l’Intérieur a déclaré que le Liban ne serait pas un couloir pour la contrebande.

Le bureau d’information du Ministre de l’intérieur et des municipalités du Gouvernement intérimaire, a publié ce qui suit :

Les forces de sécurité prouvent une fois de plus qu’elles sont à l’affût de toutes les tentatives de contrebande de drogue et de contrebande, et aujourd’hui, dans une opération qualitative, elles ont pu contrecarrer la tentative de contrebande de 18,3 kilogrammes de pilules de captagon au Koweït par l’intermédiaire de l’aéroport international Rafik Hariri.

Mawlawi a déclaré qu’au cours des enquêtes préliminaires, le ressortissant saoudien avait été trouvé résident du Koweït avec des papiers de sécurité koweïtiens. À la lumière de cela, Mawlawi a contacté les autorités koweïtiennes compétentes dans le cadre de la coordination et de la poursuite des enquêtes nécessaires, ce qui nie ce que certains disent être que le détenu est un homme de sécurité saoudien.

Mawlawi a ajouté « Le travail se poursuit pour protéger nos sociétés arabes de toutes sortes de dommages » soulignant que le Liban ne serait pas un couloir ou une plate-forme pour exporter le mal ou la contrebande.