SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 1 December 2022, Thursday |

Mikati envoie un livre aux « discriminatoires » pour enquêter sur la conférence des insultes d’insultes contre Bahreïn

Le Premier ministre Najib Mikati, par l’intermédiaire du ministère de la Justice, a envoyé une lettre au ministère public pour discrimination afin de mener des enquêtes immédiates et de prendre les mesures nécessaires concernant une conférence de presse tenue à Beyrouth qui comprenait des allégations insultantes contre le Royaume de Bahreïn, sur la base de la lettre du Ministère des Affaires étrangères du Royaume de Bahreïn n° PMD 2037/1/1/21 du 12/12/2021, et à la loi n° 340 du 1/3/1943 et ses amendements (Code pénal).

Le texte du livre disait:  »

En référence au sujet et à la référence ci-dessus, et à la lumière de la lettre du ministère des Affaires étrangères du Royaume de Bahreïn, qui est incluse, une protestation officielle contre la tenue d’une conférence de presse à Beyrouth, qui comprenait des insultes au Royaume.

Et sur la base du souci du Liban de ses relations extérieures, notamment avec les pays frères arabes, et en particulier avec les pays du Conseil de coopération du Golfe, et d’empêcher tout empiétement, exposition ou perturbation de la paix de ces relations.

En plus de la nécessité de prendre des mesures contre tout comportement ou action qui l’offense, de quelque manière que ce soit.

Et sur la base des dispositions du Code Pénal, en particulier du Livre Deux, Partie Un, Synopsis Quatre (article 288/ et ce qui en découle) relatifs aux crimes contre le droit international.

Nous vous demandons de mener des enquêtes immédiates sur l’affaire présentée et de prendre les mesures appropriées conformément aux lois en vigueur. «