SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 15 August 2022, Monday |

Mikati fait appel aux frères arabes et du golfe…

Le Premier ministre par intérim, Najib Mikati, a réitéré l’engagement du Liban à mettre en œuvre toutes les résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU et de la Ligue arabe, d’une manière qui consolide la politique de dissociation de tout différend arabe et étend la souveraineté de l’État sur l’ensemble de son territoire, et empêche les abus des pays arabes ou les menaces contre leur sécurité.

Il a appelé « les frères arabes, en particulier dans les pays du Conseil de coopération du Golfe, à soutenir le Liban et son peuple frère, en particulier à ce stade délicat de son histoire ».

La prise de position du Premier ministre Mikati est intervenue ce soir lors d’un dîner qu’il a offert au Grand Sérail en l’honneur des ministres arabes des Affaires étrangères à l’occasion de leur rencontre demain à Beyrouth.

Il a déclaré : « Votre réunion se déroule à un stade plein de défis politiques et diplomatiques que les pays arabes et le monde dans son ensemble traversent, accompagnés par l’érosion du pouvoir et l’émergence de conflits régionaux et la poursuite d’autres qui est au bord de l’effondrement du système international que nous connaissons, sans cristalliser les traits d’un nouvel équilibre de pouvoir ou d’ordre. »

Il a noté : « Les pays de notre région, avec leur situation géographique et leurs capacités, bien qu’à des niveaux différents, sont au cœur de ces transformations internationales, et dans un monde complexe basé sur l’interdépendance. »

Il a poursuivi: « Dans ce contexte, nous pensons qu’il faut une concertation renforcée sur les dossiers de l’action arabe commune et un consensus sur les dossiers du prochain sommet arabe prévu en Algérie le 1er novembre prochain. Nous attendons avec beaucoup de confiance la convocation du sommet, car sa convocation est en soi une indication de la volonté des dirigeants arabes de surmonter tous les défis et obstacles pour renouveler l’action arabe commune et suivre le rythme des développements régionaux et internationaux dans tous les domaines. »

Il a continué:  » Nous revenons ici au début, à la question mère, la cause de chaque Arabe, à la Palestine, la plaie saignante qui appelle les consciences du monde à défendre le droit du peuple palestinien à vivre seul dans la dignité dans son État indépendant. »

Il a ajouté: « Le Liban traverse une phase de transition délicate et complexe au milieu de crises politiques, économiques, financières et sociales auxquelles s’ajoute le problème des réfugiés syriens, et notre gouvernement a travaillé à mettre les bases pour les surmonter.Nous attendons votre soutien pour compléter les étapes du traitement et mettre notre pays sur la voie du rétablissement dans les limites des possibilités disponibles. »

Il a conclu en exprimant ses remerciements et sa gratitude à « Son Excellence le Secrétaire général de la Ligue des États arabes et à l’équipe du Secrétariat général pour leurs efforts acharnés dans ces circonstances difficiles où de nombreux pays arabes frères sont exposés à des conditions contraignantes et douloureuses, souhaitant que les prochains jours apporteraient la sécurité et la stabilité aux pays arabes, et la paix et la sécurité au Liban. »