SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 6 December 2021, Monday |

Mikati: Il n’y a pas de solution aux crises que par un dialogue sincère

Le Premier ministre Najib Mikati, du Grand Sérail, a indiqué que « les conditions économiques, financières et sociales étouffantes exigent que chacun coopère afin d’activer le travail du gouvernement pour effectuer les traitements requis et coopérer avec le Parlement pour approuver les étapes de base dans le cadre de coopération avec le Fonds monétaire international, la Banque mondiale et d’autres organismes.  »

Il a déclaré: « Des réunions et des ateliers ministériels sont en place pour terminer les dossiers requis et faire fonctionner la roue administrative, ainsi que pour mettre les choses sur la bonne voie.

Mais la base reste, dans la reprise des sessions du « Conseil des ministres », à commencer par les étapes nécessaires pour résoudre le différend naissant avec les États du Golfe.

Il a souligné que « les contacts se poursuivent pour trouver une solution qui adopte des fondements constitutionnels et juridiques ».

Et il a poursuivi: « Le progrès économique dans le pays n’est pas la responsabilité d’un individu, d’individus ou d’un gouvernement seul, mais c’est une responsabilité nationale globale à laquelle tout le monde doit coopérer. »

Il a réitéré qu’« il n’y a pas d’autre solution devant nous que la confiance dans le Liban, son système économique, le travail de ses institutions et ses secteurs productifs.  »

Il a estimé que « les crises que nous traversons ne trouveront d’issue que par un dialogue honnête et responsable. «