SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 21 October 2021, Thursday |

Mikati: Il n’y a pas d’objection à visiter la Syrie si les sanctions ne s’y appliquent pas

Le Premier ministre Najib Mikati a affirmé qu’« il y a des lois qui seront envoyées au parlement, et aussi des propositions de lois, dont la plus importante est le contrôle des capitaux ».

Après sa rencontre avec le président du Parlement Nabih Berri, à Ain al-Tineh, Mikati l’a remercié pour l’effort qui a eu lieu lors de la séance de confiance, et a parlé avec lui sur certains points qui se sont déroulés à Paris.

« Et plus de 20 décrets d’organisation sont prêts et nous exhorterons les ministres à les approuver. » a-t-il dit.

Il a souligné qu' »il existe des relations historiques entre le Liban et la Syrie, et si la visite ne s’applique pas aux sanctions, il n’y a pas d’objection à visiter la Syrie ».

Il a souligné que nous n’annulerons pas les élections municipales et que les élections législatives se tiendront conformément aux lois en vigueur.

Et de plus, Il a appelé les médias à réconforter les Libanais.

En réponse à une question sur les enquêtes du port, il a souligné qu’« il n’est pas permis que le juge soit changer à nouveau, car l’enquête perdra sa crédibilité, et « j’espère que la loi sera reconsidérée et que le juge Tarek Bitar respectera les Constitution. »

Et enfin, il a promis de tenir des réunions avec les médias une fois par mois au Grand Sérail.