SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 4 December 2022, Sunday |

Mikati : Les élections législatives seront la première manifestation concrète des opinions des gens

Le Premier ministre Najib Mikati a affirmé : « Les prochaines élections législatives acquièrent un caractère fondamental et beaucoup d’espoirs y sont attachés, car elles seront la première manifestation concrète des opinions du peuple qui s’est soulevé dans les quartiers, notamment de la jeune génération. »

Lors de sa rencontre avec le nouveau Conseil Exécutif de la Ligue Maronite, il a souligné qu’il y a une atmosphère dans le pays qui, depuis la formation du gouvernement, a délibérément tout remis en question et a suivi une approche de négativité absolue dans l’approche de toute question.

Il a renouvelé : « J’appelle tout le monde à se réunir et à se tenir à l’écart du discours convulsif, surtout dans la circonstance que nous traversons, afin de donner à notre pays la possibilité de se relever et de se redresser. »

Le Président Mikati a rencontré l’Ambassadrice de France au Liban, Anne Grillo, où la discussion a porté sur les développements généraux au Liban et dans la région.

Il a ensuite reçu le directeur régional du département du Machreq du Groupe de la Banque mondiale, Saroj Kumar Jha, à la tête d’une délégation. La discussion a porté sur les projets de la Banque mondiale au Liban.

La délégation de l’Union européenne

Le président Mikati a rencontré la mission de l’Union européenne chargée de la surveillance des élections législatives au Liban, dirigée par l’observateur en chef Giorgi Holvini.

Après la réunion, Holvini a indiqué que « nous avons discuté du mécanisme d’observation des prochaines élections législatives, et j’ai présenté à Mikati l’objectif principal de la mission de l’Union européenne. Nous sommes ici à l’invitation des autorités libanaises, et les membres de la mission d’observation sont arrivés au Liban le 27 mars, à condition qu’elle reste jusqu’au 6 juin après avoir accompli la tâche de suivi et de contrôle du déroulement du processus électoral, sachant que cette mission est composée d’environ 200 observateurs et experts. »

Il a ajouté : « Nous avons souligné au cours de la réunion l’adoption du principe d’impartialité, et l’engagement de surveiller le processus électoral sans aucune forme d’ingérence dans celui-ci. La mission de la délégation de l’Union européenne est basée sur l’exécution du travail de surveillance de manière professionnelle et indépendante, à condition que la portée de son travail couvre l’ensemble des centres de vote dans toutes les régions libanaises, et notre expérience est basée sur des opérations similaires que nous avons menées dans plus de 15 pays européens. »