SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 September 2022, Friday |

Ministre des Affaires étrangères: Le Liban est déterminé à se lever et à accomplir sa mission

Le ministre des Affaires étrangères Abdullah Bou Habib a déclaré que la guerre en Ukraine de cette manière indique que le monde est au bout de l’apparition d’un nouvel ordre mondial appelant les pays arabes à jouer un rôle dans sa formulation et à tirer ses contours de la position de partenariat réel à travers la disponibilité d’une volonté sérieuse, accompagnée d’une accélération du rythme afin de restaurer l’unité de la position arabe vraie et possible.
Il a déclaré: « Cela nous qualifie pour le rôle qui nous convient parmi les nations. Il est clair que nous sommes confrontés à une nouvelle phase qui appelle une préoccupation commune pour faire face à ses défis avec le plus haut niveau de coordination et de solidarité. »

« Les répercussions économiques de la guerre peuvent avoir l’impact le plus fort sur les peuples du monde, y compris notre région, à commencer par la crise énergétique, alimentaire et la hausse des prix à l’échelle mondiale ».

Dans ce contexte, il a appelé à la nécessité pour les participants de l’emporter sur les différences et de prévaloir dans le langage du dialogue fraternel entre les pays arabes et d’assurer une communication directe entre eux, ces derniers ne disparaîtront pas un jour, ainsi que de redoubler d’efforts pour parvenir à l’unité de la position arabe et à une compréhension unifiée des intérêts communs pour nous permettre de réussir à établir des relations équilibrées et influentes, au niveau régional et international, en plus de développer le travail de la Ligue arabe et de promouvoir diverses formes d’action arabe commune.

Sur la question libanaise, le ministre des Affaires étrangères a noté le succès des Libanais dans le maintien de l’unité de leur pays malgré « de grands défis et difficultés », et a déclaré: « Nous insistons sur la protection de la cohésion de notre société et la préservation de sa diversité. Cela ne peut être réalisé sans renforcer le climat de libertés en son sein. Dans mon pays, les dynamiques sociales sont en constante évolution et un peuple vivant est déterminé à vivre le meilleur de la vie et à faire sa marque dans divers domaines de la production et de la créativité. C’est pourquoi, chers frères, je vous invite sincèrement et avec amour à comprendre la mission de l’expérience libanaise, à regarder à quoi elle peut ressembler et à regarder les expériences d’autres pays. Nous sommes tous confrontés à des défis dans notre cheminement vers le développement, le bien-être, la stabilité de nos nations et de nos peuples et la cohésion de nos sociétés. »