SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 7 December 2022, Wednesday |

Ministre Walid Fayad: L’énergie solaire est plus meilleure pour l’environnement et son coût est raisonnable

La commission des travaux publics, des transports, de l’énergie et de l’eau a tenu une session à 11h00 le lundi 8 novembre 2021, présidée par le président de la commission, le député Nazih Najm, et la présence du rapporteur de la commission, le député Hikmat Deeb, et des députés: Mohammed Al-Hajjar, Mohammed Khawaja, Hussein Haj Hassan, Hussein Jashi, Kassem Hashem, Joseph Ishaq, Cesar Abi Khalil, Wehbe Katicha, Adnan Trabelsi, Bilal Abdullah et Ali Darwish.

Étaient également présents à la session le ministre de l’Énergie et de l’Eau, M. Walid Fayyad, et le directeur général de l’ingénieur pétrolier, Aurore Feghali.

Najm
Après la session, le président de la commission, le député Nazih Najm, a déclaré: « La commission des travaux, des transports et de l’énergie a tenu sa session aujourd’hui et nous a informés du ministre de l’Énergie de l’état de l’électricité et du plan pour faire face à la crise, à l’importation de gaz d’Égypte et d’électricité de Jordanie et des étapes atteintes par les deux projets. Nous avons été informés par Son Excellence des prix du pétrole, du carburant, de l’essence, du diesel et du gaz, du calendrier d’installation des prix et du plan sur lequel il travaille dans son ministère afin de construire de nouvelles usines et de la façon de les financer, et l’important est de sécuriser l’électricité et de bénéficier au pays et de livrer du gaz et de donner de Deir Ammar quatre heures.
Si l’électricité vient de Jordanie de deux heures et demie et que le carburant en provenance d’Irak peut atteindre quatre heures, nous atteindrons entre 10 et 11 heures, pas plus. Si le financement est assuré et qu’il y a une étude pour construire de nouvelles usines, nous aurons des usines qui produiront jusqu’à 1 000 mégajeux. « Cela a besoin de financement et il y a plusieurs mesures qui doivent être prises par le gouvernement, il a des devoirs, et il a un plan pour l’électricité, l’économie et tout le pays. »

Fayad
Le ministre de l’Energie, Walid Fayad, a déclaré : « L’un de nos programmes solaires est celui qui complète la nutrition que nous allons mettre sur l’électricité du Liban. L’énergie solaire est plus abondante pour nous , elle est meilleure pour l’environnement et le coût est bon. Il y a des offres aujourd’hui. Nous avons un programme avec 12 projets et chacun 15 MW d’énergie solaire qu’ils ont soumis avant que je sois au ministère. Elle a demandé que le dossier soit étudié et comment ces présentations et qualificatifs ont été faits jusqu’à ce que nous atteignions 12 participants parce que si leur situation est bonne, allons-y. Il faut du financement et les garanties nécessaires que le secteur privé recherche, et nous allons essayer de résoudre les pièges du financement.

Feghali
Elle a déclaré à propos de la situation de l’essence « Il y a des stations qui mélangent de l’essence ». Le prix de l’essence est cher et mélangé avec des matériaux secondaires au prix le plus bas. L’essence arrive correctement. Mais sur le sol libanais, cela devient manipulation et nous sommes prêts à examiner des échantillons dans des laboratoires pour en vérifier la qualité.