SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 7 February 2023, Tuesday |

Misbah al-Ahdab : Hariri doit se retirer car il n’était pas à la hauteur de cette responsabilité

L’ancien député Misbah Al-Ahdab a déclaré dans une série de tweets qu’il a écrits sur son compte Twitter :

« Le Conseil suprême de la charia islamique a raison dans ce qu’il a annoncé, il n’est donc pas permis, sous aucun prétexte, de heurter la constitution et l’accord de Taëf et de porter atteinte aux pouvoirs du premier ministre. »

Il a ajouté : « Puisque le Premier ministre Hariri n’était pas à la hauteur de cette confiance, et qu’il a volontairement renoncé à ses pouvoirs, il a fait des propositions et des concessions à plusieurs reprises au détriment de la position du Premier ministre, en échange de son maintien au pouvoir, dont la dernière était le règlement destructeur qu’il a fait au détriment des droits des sunnites avec le Président de la République, selon lequel il a remis Le pays et les postes des sunnites à Gibran Bassil et son groupe. »

Pour tout cela et afin de préserver la position du premier ministre et du Liban, le premier ministre Hariri doit se retirer et permettre la formation d’un gouvernement de sauvetage transitoire en dehors du système politique corrompu, car ce qu’il faut aujourd’hui, c’est un premier ministre ayant le niveau d’un homme d’État qui a la confiance de tous les Libanais, et qui ne réduit pas la secte à sa personne pour servir ses propres intérêts. .

Al-Ahdab conclut : « Son Éminence le Mufti de la République et le Conseil suprême de la charia islamique, que nous respectons et vénérons, sont alignés sur les intérêts des sunnites et du peuple libanais, et ne se rangent pas du côté d’un politicien qui ne comprend que le langage des règlements, des concessions et de l’incitation sectaire lorsque ses propres intérêts sont menacés. »