SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 16 October 2021, Saturday |

Mise en garde contre l’absence d’un grand nombre de médicaments au cours du mois de juillet

Karim Jabara, le chef du Syndicat des importateurs de produits pharmaceutiques, a indiqué dans une interview télévisée, que « si la question de l’importation des médicaments n’est pas résolue par la Banque du Liban, en accord avec le ministère de la Santé, un grand nombre de médicaments disparaîtront du marché au cours du mois de juillet », considérant que « la mise en œuvre du plan spécifique d’importation de médicaments, fournira des médicaments pour les 7 prochains mois », et a averti que « si l’Etat n’initie pas une solution, des centaines de milliers de patients ne trouveront pas de médicaments. »

Il est à noter que la Banque du Liban a annoncé hier qu’elle paiera les crédits et les factures qui lui seront soumis par les banques concernant les médicaments, notamment les médicaments pour les maladies chroniques et incurables, selon les priorités fixées par le ministère de la Santé publique sur la base de la décision du gouvernement qui lui a été communiquée le vendredi 2 juillet 2021, dans la limite d’un montant ne dépassant pas quatre cents millions de dollars, elle couvre également d’autres importations, dont la farine, afin de garantir le respect de la proportion des investissements obligatoires.