SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 4 February 2023, Saturday |

Mortada : la détente est proche

Le ministre par intérim de l’Agriculture et de la Culture, Abbas Mortada, a espéré que « l’initiative gouvernementale du président Nabih Berri recevra une réponse dans les jours qui suivent, car le gouvernement par intérim n’est pas en mesure de résoudre les crises et de trancher les problèmes majeurs ».

Il a annoncé dans une interview à la radio que « d’autres percées sont attendues pour ouvrir les marchés des exportations agricoles libanaises, alors que des négociations sont en cours avec les médias avec un certain nombre de pays et que des travaux sont en cours pour élever les normes et les spécifications qui permettront de recevoir des pommes libanaises en les Émirats arabes unis encore cette année.

Murtada a attribué « les prix élevés des fruits et légumes au coût de production élevé, sachant que l’augmentation significative des prix a lieu sur les marchés et les magasins, et cette question n’est pas confiée au ministère de l’Agriculture, mais aux autorités de tutelle et municipalités, qui doivent se coordonner avec le ministère pour fixer des prix directifs.

Et il a mis en garde contre « l’effondrement du secteur agricole, car alors on aura recours à l’importation, qui coûte plus cher que les produits locaux », refusant les efforts du ministère pour soutenir le secteur, en « encourageant le retour à la terre, en agrandissant les terres agricoles avec l’aide d’organisations internationales, en plus de conclure des accords de coopération avec la Faculté d’agriculture de l’Université libanaise. » Et des conférences ont eu lieu dans tous les gouvernorats du Liban avec des recommandations pour les affaires et les tests agricoles, l’élevage et les industries rurales.

Culturellement, Mortada a révélé que « la rue piétonne de Tyr a été ouverte samedi et que le ministère est en train de lancer des projets pour développer la cuisine libanaise ».