SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 8 February 2023, Wednesday |

Muhammad Fahmy : La situation sécuritaire a disparu.. Je propose la candidature du chef de l’armée à la présidence

Le ministre de l’Intérieur et des Municipalités du gouvernement intérimaire, Muhammad Fahmy, a soutenu sa position en affirmant que « la sécurité et la situation sociale ont disparu », et a déclaré : « Nous avons atteint la situation dont j’avais averti il y a quelque temps. La sécurité aux frontières ou la contrebande de drogue peuvent être contrôlées, mais en l’absence de gouvernement, la sécurité sociale ne peut être maintenue. »

Dans une interview accordée à la chaîne Al-Jadeed, Fahmy a souligné que « Ain al-Tineh a un « cadre précis », tout comme le Palais républicain, et j’ai contacté le président du Parlement Nabih Berri lorsque les citoyens ont été attaqués et que tous les agresseurs ont été remis aux autorités compétentes. »

Il a souligné que « je peux visiter la Syrie tant que des relations existent entre elle et l’État libanais. »

Fahmy a souligné qu’ « il n’y a pas de fugitifs au sein des forces de sécurité ou de l’armée, mais il y a des membres qui prennent des congés sans salaire, ce qui est leur droit, et 80% d’entre eux reviennent et ceux qui ne reviendront pas devront faire face à la justice, et j’exclue que quelqu’un puisse laisser sa famille au Liban et voyager indéfiniment. »

Il a nié être actuellement candidat au poste de premier ministre, soulignant qu’il y a un « président désigné par la Chambre des représentants. »

Il a poursuivi : « Je propose la candidature du commandant en chef de l’armée, le général Joseph Aoun, à la présidence de la République, pour succéder au président Aoun. »