SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 4 February 2023, Saturday |

Najem a rencontré une délégation des familles des martyrs du port: la justice est responsable

La ministre par intérim de la Justice Marie-Claude Najem a affirmé que « le pouvoir judiciaire est chargé de dire la vérité et d’appliquer la loi afin de rendre justice dans le cas de l’explosion du port de Beyrouth ».

Les propos de la ministre Najm sont intervenus lors d’une rencontre avec une délégation des familles des martyrs du port dans son bureau du ministère, où elle a écouté leurs préoccupations concernant la situation judiciaire, en plus de leurs demandes, qui portaient sur l’accélération de la divulgation des faits. .

Elle a souligné « le rôle du ministère de la Justice administrative à l’appui de l’enquête, tout en adhérant pleinement à la séparation des pouvoirs et à l’indépendance de la justice.

Elle a également expliqué à la délégation le mécanisme des procédures dans les dossiers renvoyés au Conseil de la magistrature.

Au sujet d’un certain nombre de familles de victimes demandant une commission d’enquête internationale pour suivre l’enquête sur le dossier, Najm a affirmé que « toute personne a le droit de demander une commission d’enquête internationale », mais elle a souligné qu’« il y a actuellement coopération judiciaire en cours avec les pays étrangers, notamment avec la justice française, qui, à son tour, avait également ouvert une enquête sur l’affaire car il y avait des victimes de nationalité française.

Najem a conclu en soulignant que « le ministère, dans la limite des pouvoirs et des capacités disponibles, fournira tout le nécessaire pour accélérer l’accès à la justice ».