SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 17 October 2021, Sunday |

Nakad: Vous devez fournir du diesel pour l’électricité de Zahlé

Le président du conseil d’administration de l’Électricité de Zahlé, l’ingénieur Asaad Nakad, a confirmé, dans un communiqué, que « l’Électricité de Zahlé ne veut pas couper l’électricité, et elle ne peut pas supporter de la couper, mais le diesel il manque du carburant.

Il a déclaré: « Sécurisez ce matériel et l’alimentation se poursuivra 24h/24, et je suis prêt à sacrifier et à ne pas perdre pour le maintien de l’approvisionnement en électricité.  »

Nakad a déclaré: « Hier, nous avons publié une déclaration sur la coupure de l’électricité, car le diesel manque, et c’est un fait.  »

Il a ajouté: « Nous sommes les seuls à fournir de l’électricité 24 heures sur 24, et c’est notre rêve, et nous refusons de briser ce rêve. »

Il a ajouté: « Il y a sept ans, nous avons donné à Zahlé et à son quartier et à plus de 300 000 zones un éclairage et une distribution complets, et la collecte est sécurisée.  »

Il a poursuivi: « Nous communiquons avec les raffineries et les entreprises, et tout le monde confirme que le carburant diesel manque et n’est pas disponible.  »

Il a souligné que « Electricity of Zahle refuse d’être transformé en bouc émissaire dans des batailles politiques qui n’ont rien à voir avec cela ».

Nakad a souligné : « La déclaration de la Zahle Electricity Company montre la vérité, et s’ils ne nous donnent pas de diesel, il y aura une très grande catastrophe.

Il a déclaré: «La perte de diesel est comme une bombe atomique, car cette substance est essentielle pour tous les services publics de la vie.  »

Quant au tarif, a expliqué Nakad, il est émis par le ministère de l’Énergie.

Il a dit: « Nous sommes une société d’exploitation, et nos factures sont à un prix de 1 100 livres, contre 3 000 livres pour le tarif des générateurs hors de la portée de l’électricité de Zahle.

Il a demandé: « Pourquoi nous attaquez-vous, s’ils ne nous donnent pas de diesel, comment produisons-nous de l’électricité ?  »

Il a déclaré: « Nous consommons 250 000 litres de diesel par jour. Nous ne stockons pas de diesel et nous ne sommes pas des « voleurs », et tous nos réservoirs et conduites sont au-dessus du sol ».

Il a déclaré : « Hier, 3 victimes sont tombées aux entrées des stations-service, et d’autres sont décédées aux portes des hôpitaux en raison du manque de diesel.  »

Il a ajouté: « Nous appelons à la paix dans tous les droits que nous exigeons. »

Il a poursuivi: « La question est claire, donnez-nous du diesel, et nous ne couperons pas le courant, et personne n’empiétera sur notre intérêt.  »

Nakad a souhaité que « les participants, tous les maires des communes et la société civile, aident le ministre des assurances diesel, en prenant des contacts avec les concernés ».

Il a souligné « la nécessité de préserver l’électricité de Zahlé, qui n’a pas été affectée pendant les années de guerre ».

Il a déclaré: « Ce que nous vivons aujourd’hui est pire que la guerre de 1976, 1982, 2006 et toutes les guerres et tempêtes pendant lesquelles nous sommes restés inébranlables. »

Nakad a souligné qu’un certain nombre d’hôpitaux, de boulangeries et d’institutions ont été fermés en raison du carburant diesel.

Il a dit: « Le pays s’effondre, pas l’électricité de Zahle.  »

Il a demandé: « Pourquoi l’échec, nous devons revendiquer notre droit, et nous devons être tenus pour responsables. »

Il a promis de poursuivre ses efforts « pour sécuriser le diesel et maintenir la nutrition 24h/24 ».