SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 November 2022, Sunday |

Nouvelle réalisation en photographie pour un jeune Libanais en France

Le Libanais Habib Emile Dergham a remporté le Grand Prix de la photographie pour l’année 2021 organisé par le magazine français « Paris Match », dans un concours auquel ont participé 50 000 photographes français et résidents en France qui poursuivent leurs études dans cette spécialité dans ses instituts.

Dans un premier temps, 15 photographes ont été sélectionnés pour l’étape finale, qui ont tous remporté des médailles d’or. Puis cinq d’entre eux ont postulé pour le grand prix, qui est revenu à Dargham, où il a remporté la coupe d’or, un chèque de cinq mille euros et une interview dans le magazine.

Le concours, organisé par l’ancien rédacteur en chef de Paris Match, Marc Brincourt, en partenariat avec « Pureessentiel », s’est déroulé dans les locaux du Maire de Paris, où les résultats ont été annoncés, en présence d’un grand nombre d’invités. Le gagnant était invité sur la station « FRANCE INFO ».

Dargham, 26 ans, originaire de la ville de Bouar à Ftouh Kesrouan, est titulaire d’une licence en réalisation de l’Université Saint-Esprit de Kaslik, et poursuit un master 2 en photographie de mode à l’Institut SPEOS à Paris, l’un des plus grands instituts de photographie au monde. Au Liban, il a créé une société de production et publié son premier livre de photojournalisme sur les manifestations du 17 octobre 2019, intitulé « A Cry of Silence », et a soumis dix de ses photos au concours. Brincourt a déclaré : « Ce sujet est étroitement lié à la vérité de ce pays, le Liban, qui continue de souffrir. Le sujet a été un choc journalistique, car il est attaché aux journaux des événements. C’est un sujet digne de Paris Match ».

De son côté, l’artiste international libanais résidant en France, Ibrahim Maalouf, a félicité Dargham pour l’obtention de ce prix dans une lettre, espérant qu’il recevra l’aide qui lui permettra de « communiquer en image, la voix souffrante du Liban au monde. »