SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 October 2021, Thursday |

Okais: Nous participerons à la séance de la levée de l’immunité

Le député Georges Okais,suite à « L’invitation envoyée par le président du Parlement Nabih Berri à la session conjointe entre le Bureau du Parlement et la Commission de l’administration et de la justice à midi le vendredi 9/7/2021, pour examiner les demandes d’autorisation reçues par l’enquêteur parlementaire, le juge TareK Al- Bitar, contre les représentants Ali Hassan Khalil, Ghazi Zeaiter et Nohad al-Machnouk, dans le crime de l’explosion du port de Beyrouth.en tant que membre du comité d’administration et de justice »,a dit que « les Forces Libanaises Et le bloc républicain fort participeront à la réunion conformément à leur position ferme, qui considère le crime de l’explosion du port comme un problème national majeur et qu’il faut procéder à des enquêtes visant à découvrir ses circonstances jusqu’au bout. »

Il a ajouté: « La demande répétée et continue des forces était de former un comité international d’enquête des Nations Unies, par crainte que l’enquête et la justice locales ne soient pas en mesure d’arreter les criminels. »

Il a poursuivi: « De plus, les Forces libanaises participent à la réunion de la commission mixte et son pionnier est la régularité du travail des institutions constitutionnelles et le respect des lois, et jusqu’à présent, elles constatent que l’enquêteur judiciaire et le ministère public discriminant ont respecté le texte de l’article (40) de la Constitution. »

Et il a continué: « L’organe paritaire, puis l’assemblée générale du conseil, devraient apprécier le sérieux de la demande de poursuites et s’assurer qu’elle est loin des buts partisans et politiques, selon le texte littéral de l’article (98) du règlement intérieur ».

Il a affirmé que « la position des Forces libanaises ne constitue en aucun cas une condamnation de ceux qu’il recherchés l’autorisation de les poursuivre. »