SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 19 September 2021, Sunday |

Okeis: Des centaines de millions de dollars sont le prix du carburant passé en contrebande en Syrie

Un membre du bloc Strong Republic, le député George Okeis, a indiqué qu’en chiffres, « La Banque du Liban annonce avoir versé 820 millions de dollars, pour couvrir les subventions aux carburants, dans un délai d’un mois, un chiffre qui est censé suffire au marché pour 3 mois.  »

Il a ajouté: « Personne n’a nié ce numéro, ni nié la Banque du Liban ».

Et Okeis de poursuivre, via son compte sur Twitter, « L’armée mène des raids depuis près d’une semaine, sur tout le territoire libanais, auquel la légitimité est permise.  »

Il a ajouté: « Le total de ce qui a été confisqué est de plusieurs millions. »

Il a dit: « La différence, alors, c’est des centaines de millions de dollars, le prix du carburant qui a été introduit en contrebande en Syrie ou stocké, dans des endroits que l’armée n’a pas atteint, pour être vendu sur le marché noir, et le prix a été payé par les gens. »

Et il a dit: « O Libanais, si vous voulez financer les contrebandiers et les monopoleurs de votre poche, alors c’est votre situation aujourd’hui, que nous essayons de changer par divers moyens.  »

Et d’ajouter: « L’équation actuelle est simple : soutien + contrebande + stockage + coupures de carburant.  »

Il a déclaré: « Ce qu’il faut, c’est le changer pour qu’il devienne : libéralisation du marché + carte de financement pour soutenir les familles nécessiteuses + disponibilité de carburant + sécurité et stabilité économique ».

Il conclut: « C’est simplement comme ça… Quant au reste, ils poursuivent la politique d’aller trop loin ».