SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 October 2021, Thursday |

Ordre des pharmaciens: Un cri final avant la fermeture totale

Dans un communiqué, l’Ordre des pharmaciens libanais a indiqué que « malgré tous nos avertissements précédents concernant la situation de sécurité aux pharmacies et des entrepots, les autorités de sécurité compétentes n’ont pas écouté nos cris et n’ont pris aucune mesure pour protéger les pharmacies et les entrepots contre les attaques répétées et les vols qui les affectent.La dernière de ces attaques est le fait que certaines personnes ont pris aujourd’hui d’assaut l’entrepôt de l’entreprise pharmaceutique Adam à Tripoli et ont volé tout ses médicaments et produits médicaux après avoir menacé les employeurs par la force d’armes. »

Elle a ajouté: « Fonctionnaires, cet incident sécuritaire dangereux,ne doit pas passer inaperçu, d’autant plus que la situation se dirige jour en jour de plus en plus vers l’absence quasi totale des autorités soucieuses de maintenir sécurité et stabilité. »

L’Ordre a souligné qu’il « a lancé un cri final » aux forces de sécurité pour qu’elles  » jouent leur rôle dans la protection de la propriété privée dans tous le Liban, notamment les institutions pharmaceutiques, afin que ces dernières puissent continuer de fournir les besoins des citoyens en médicaments et autres produits de première nécessité, sinon nous serons obligés de La fermeture totale afin de préserver notre sécurité et celle de nos employés. »