SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 January 2023, Saturday |

Où en est le projet d’introduction de l’intelligence artificielle dans les écoles publiques ?

Le ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur du gouvernement intérimaire, Abbas al-Halabi, a rencontré l’International Educational Association (IEA).

Al-Halabi a informé les participants des étapes qu’a franchies la mise en œuvre du projet d’introduction de l’intelligence artificielle et des logiciels d’écriture dans les écoles publiques, puis dans les programmes d’enseignement en coopération avec le Centre éducatif de recherche et de développement, en particulier depuis la formation les opérations du centre éducatif pour les enseignants et les animateurs d’une cinquantaine d’écoles participant au projet en sont devenues les étapes finales.

Une coordination est également en cours avec l’Autorité de conseil et d’orientation en matière de formation des conseillers pédagogiques, généralisant ainsi l’intérêt du projet et le suivi de sa mise en œuvre dans les écoles.

La délégation de l’association a parlé de « l’avancement des travaux sur le premier échantillon de cinquante écoles, et ils ont mis le ministre Al-Halabi dans l’ambiance de la prochaine étape.

D’autant que le ministère distribuera les tablettes offertes en cadeau par l’Agence allemande pour la coopération internationale (GIZ) aux écoles participantes.

L’évaluation du travail se fera également avec des experts de l’Université canadienne de Toronto.Le succès de ce programme dans les écoles publiques du Liban a constitué une réussite mondiale en matière de programmation.

Al-Halabi a salué « les étapes franchies pour le projet » et a vu « la nécessité de bénéficier des financements actuellement disponibles et du succès du premier échantillon, soit cinquante écoles, en vue de sa généralisation à toutes les écoles ».

Il a également exprimé sa «satisfaction quant à la sélection des enseignants et des formateurs qui ont travaillé avec enthousiasme et respect des dates de formation et ont donné des résultats avancés.

Cela confirme le rôle des enseignants des écoles publiques dans cette réussite devenue mondiale.

Ensuite, Al-Halabi a reçu le représentant Ashraf Beydoun et a présenté avec lui les questions éducatives liées aux écoles de sa région.

Il a également reçu le président de l’Université moderne des affaires et des sciences, le Dr Hatem Alama, et l’a informé de l’intention de l’université d’organiser une conférence scientifique.