SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 19 September 2021, Sunday |

Parti national libéral : Nous comptons sur l’armée et les forces de sécurité pour mettre fin à l’anarchie

Le Conseil supérieur du Parti national libéral, dans un communiqué publié à l’issue de sa réunion périodique dirigée par le chef du parti Camille Dori Chamoun, a déclaré que « l’état de dérapage sécuritaire va s’aggraver, et cela nous rappelle les années 1974-1975, et nous comptons sur l’armée et les forces de sécurité pour contrôler le chaos attendu. »

Il a déclaré que le parti « continue de communiquer avec les partis et groupes révolutionnaires souverains et tous ceux qui lui ressemblent pour unifier les efforts et convenir de l’unité des positions sur les questions actuelles. »

Il a également annoncé sa condamnation de la pétition parlementaire, estimant qu’il s’agit « d’une fraude et d’une évasion de la justice ;
La négligence, le détournement de fonds, le crime, le terrorisme sont autant de concepts qui décrivent les performances de certains, il n’est donc pas étonnant qu’ils s’en tiennent à des formalités juridiques parce qu’ils sont formellement existants. »

Le parti a conclu sa déclaration en remerciant « tout ce que les États-Unis, la France, l’Union européenne, l’Arabie saoudite et les amoureux du Liban font pour assurer la fourniture de denrées alimentaires et de médicaments directement au peuple libanais. »