SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 29 September 2022, Thursday |

Pas de plafond pour l’augmentation du prix du carburant

Georges Al-Brax, membre du syndicat des propriétaires de stations, a déclaré que les files d’attente augmenteraient aujourd’hui.

Il a déclaré dans une interview télévisée « Il n’y a pas de plafond sur le prix de la plaque d’essence et c’est lié au taux de change du dollar et au prix du baril de pétrole mondial.Nous sommes en guerre et dans une situation exceptionnelle et personne ne sait où les choses peuvent aller ».

Au cours du week-end, la scène de files d’attente humiliantes devant les stations-service s’est répétée, avec des dizaines de voitures alignées pour emballer de l’essence en prévision d’une possible pénurie de la substance et d’un haut dans le calendrier d’installation des prix du carburant cette semaine, surtout après que le prix du baril de pétrole ait atteint 118 dollars dans le monde.

Cependant, cet empressement a été accueilli avec quelques assurances qu’il n’y a pas de crise de l’essence, d’autant plus qu’il y a un groupe de navires chargés de dérivés du pétrole qui arriveront successivement au Liban et déchargeront leur cargaison dès que les fonds nécessaires seront ouverts par la Banque du Liban, et que jusque-là il y a suffisamment de stock dans les entreprises. Mais le citoyen peut-il le croire et être rassuré, d’autant plus que les scènes d’humiliation sur les stations-service qu’il a subies l’été dernier, ainsi que le retard de la Banque du Liban dans l’ouverture des fonds, sont encore devant lui ? Par conséquent, la couverture et le stockage de l’avis du citoyen restent le meilleur moyen de faire face.