SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 25 May 2022, Wednesday |

Patriarche Al-Rahi : Peut-être y a-t-il une intention de faire tomber le Liban

Le patriarche maronite, le cardinal Mar Beshara Boutros Al-Rahi, a affirmé que si nos responsables politiques et nos politiciens étaient modestes et malléables, l’amour vivrait dans leurs cœurs et ils seraient dépouillés de leurs intérêts et réconciliés avec le peuple et l’État et les relations seraient pacifiques entre eux et ils n’auraient pas amené le pays à ce déclin de misère politique, économique et sociale.

Dans son sermon du dimanche, le patriarche Al-Rahi a déclaré : « En ces jours difficiles, les responsables tentent de sauver leurs âmes et leurs intérêts, et non de sauver le pays, et ils agissent comme s’il n’y avait pas de peuple, d’État, de système, d’institutions, d’économie, de pauvreté, de faim ou de chômage. »

Il a demandé :  » Est-ce que la raison derrière l’échec de la formation du gouvernement est une intention de ne pas organiser les élections parlementaires en mai prochain, puis les élections présidentielles en octobre ? Peut-être y a-t-il une intention de renverser le Liban cent ans après sa formation d’un État indépendant, en pensant qu’ils sont libres de le rétablir à nouveau. »

Il a ajouté :  » Nous ne serons pas pris en compte par la réalité turbulente. Nous sommes un peuple qui ne meurt pas, même si nous allons au fond des choses. Par conséquent, nous ne permettrons pas que ce schéma soit achevé, et nous ne permettrons pas la chute de notre grande nation, et nous ne permettrons pas que le système démocratique du Liban soit modifié, et nous ne permettrons pas que son identité soit falsifiée, et nous ne permettrons pas la distorsion de la vie civilisée des Libanais. »