SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 December 2022, Saturday |

Plus de 70% des Libanais qui possèdent une autre nationalité ont quitté le pays !

Muhammad Shams El-Din, chercheur à l’ « International Information Corporation », a déclaré que plus de 70% des citoyens libanais qui ont une autre nationalité ont quitté le pays après l’explosion du port de Beyrouth l’année dernière.

Dans une interview accordée à Russia Today, Shams El-Din a expliqué qu’en 2018, environ 33 000 Libanais ont immigré, et en 2019, le nombre a atteint 66 000, tandis qu’en 2020, le nombre a diminué en raison de la pandémie de Corona et de la fermeture du monde entier.

Et il a souligné que depuis le début de 2021 jusqu’au mois de mai, 100 201 ont quitté le Liban, et au cours des derniers mois, c’est-à-dire juin, juillet, août et septembre, 47 000 personnes supplémentaires ont quitté le Liban, s’attendant à une augmentation du nombre de personnes partant au cours des mois restants de cette année.

En outre, Shams El-Din a souligné que « les Libanais qui ont une deuxième nationalité ont quitté le Liban après l’explosion du port, d’autant plus que leur migration est rapide, qu’ils n’ont pas besoin de visa et qu’ils sont plus de 70% », notant que « ceux-ci migrent de leur patrie d’origine vers leur deuxième patrie, où leur travail et leur résidence sont assurés ! ».

Quant à la dernière destination vers laquelle les Libanais immigrent, Shams El-Din a déclaré : « Le plus grand nombre se dirige vers les pays européens et l’Amérique, et un petit nombre vers les pays arabes, où les possibilités d’emploi sont encore peu nombreuses. »