SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 15 August 2022, Monday |

Possibilité d’une coupure de courant générale et complète de tous les services publics officiels du Liban !

L’Electricité du Liban, dans un communiqué, a déclaré : « L’opérateur des laboratoires d’Al-Zahrani et de Deir Ammar, dans sa lettre n° PSHQ/EDL/LTR/06072022/384 du 06/07/2022, a déclaré qu’il cessera d’exercer son activité, en raison de la non réception de ses dus en Fresh Dollar, conformément aux résolutions du Cabinet n° 12 du 14/04/2022 et n° 171 du 20/05/2022 émises à cet égard, ce qui conduira la centrale d’Al-Zahrani, qui est actuellement la seule centrale thermique produisant de l’énergie électrique sur le réseau, à ne plus produire d’énergie, à cinq heures de l’après-midi le mercredi 06/07/2022, sachant que l’Electricité du Liban a accompli toutes les procédures administratives, et a renvoyé ses paiements conformément aux décisions du Conseil des Ministres pour être payé il y a environ un mois, mais à ce jour il n’a pas été déboursé par les références financières et monétaires concernées dans le pays. »

La déclaration a ajouté : « Il convient également de noter que les deux décisions du Conseil des ministres concerné, depuis le début de 2022, n’ont alloué à l’Electricité du Liban (EDL) qu’un montant de 60 millions de dollars seulement, pour le besoin de tous les contractants de la Société, sachant que ce montant alloué n’est pas suffisant par rapport au volume des travaux qui doivent être effectués avec le minimum possible pour la gestion de l’installation publique. »

Compte tenu de cette situation qui échappe au contrôle et à la responsabilité de toute l’Electricité du Liban, le non-déboursement des montants spécifiés en devises fortes (Dollars frais) à l’entrepreneur, conformément aux décisions du Conseil des Ministres, conduira à la suspension du travail de l’opérateur des usines d’Al-Zahrani et de Deir Ammar, et ceci entraînera une interruption générale sur l’ensemble des territoires libanais, qui à son tour conduira à un arrêt forcé de l’alimentation de toutes les installations vitales de base du pays (aéroport, port, pompes à eau, égouts, installations de base de l’État).