SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 20 September 2021, Monday |

Premières déclarations des nouveaux ministres

Le ministre de la Justice, le général de brigade à la retraite Henry Khoury, a déclaré dans sa première déclaration que les formations judiciaires ont leur particularités et qu’il existe une ligne de contact entre le ministre et le Conseil supérieur de la magistrature elle sera respectée, et la question s’applique au Conseil Consultatif d’Etat.

Concernant le dossier de l’attentat du 4 août, Khoury a déclaré dans une déclaration à une chaîne de télévision: « Les pouvoirs du ministre de la Justice sont limités, et le dossier n’est pas sous sa main, et il y a un juge, l’enquêteur judiciaire, le juge Tariq Bitar, qui y travaille bien. »

Il a ajouté:  » Je n’ai pas le pouvoir d’intervenir dans la question des immunités ou de voir l’avancement de l’enquête en vertu du secret.Le juge complète le dossier, et je n’entrerai pas dans les querelles politiques, mais plutôt dans les questions judiciaire. »Sur la question de la suspension du travail dans les palais de justice et du travail des avocats, Khoury a indiqué que de nouvelles mesures ont été prises pour reprendre le travail normal dans les palais de justice.

Le ministre de l’Industrie George Bushkian a déclaré: « Le mot « Félicitations » sera prononcé lors de la réussite, et je n’aime pas beaucoup parler, mais plutôt travailler pour atteindre le Liban que le peuple libanais veut.L’objectif de ce gouvernement est d’amener l’industrie libanaise à atteindre les normes internationales de qualité à des prix compétitifs, « et rien n’est impossible. »

Le ministre des déplacés, Issam Charaf El-Din, a déclaré: « J’espère que les données seront disponibles pour moi afin que je puisse aider.J’espère que les responsables arrêteront la malveillance politique afin que nous puissions travailler sereinement.Je dis aux médias, faites la lumière sur les choses positives au lieu des erreurs et des faits négatifs. » « Je ne suis pas un spécialiste, mais je travaillerai dans le cadre du plan combiné du gouvernement », a-t-il ajouté.

Le ministre de l’Environnement du nouveau gouvernement, Nasser Yassin, a souhaité que « le gouvernement travaillera de manière systématique pour mieux gérer la crise et arrêter les effondrements en cours, à condition qu’une feuille de route et de nouveaux programmes soient élaborés pour sauver l’économie et la société. »

Il a ajouté:  » Il doit y avoir une ouverture transparente à la communauté arabe et internationale pour soutenir le Liban dans la gestion de la crise. »