SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 4 February 2023, Saturday |

Président Aoun: Des mesures rapides pour protéger les saisons des légumes et des fruits

Le président de la République, le général Michel Aoun, a affirmé que des travaux sont en cours pour faire face aux difficultés auxquelles est confronté le secteur agricole au Liban en raison des crises successives au pays, notamment les pénuries de carburant.Il a souligné que l’agriculture constitue une base importante pour l’économie productive qu’il s’emploie à réaliser à la place de l’économie rentière, qui a été l’une des causes de la crise économique et financière actuelle au Liban.

Le président Aoun a accentué la nécessité d’adopter des mesures rapides pour protéger les saisons des légumes et des fruits, notamment le fournissement des carburants pour assurer leur continuité selon un mécanisme qui peut être étudié avec les ministères concernés, notamment les ministères de l’agriculture, de l’énergie et de l’eau.

Les propos du président Aoun sont venus lors de sa réception cet après-midi au palais de Baabda, d’une délégation du Syndicat des importateurs et exportateurs de légumes et de fruits du Liban dirigée par le capitaine Naim Saleh Khalil, et une délégation du Rassemblement des agriculteurs de la Bekaa dirigée par Ibrahim Tarshishi.Les membres des deux délégations ont présenté les difficultés auxquelles le secteur agricole est actuellement confronté.Le capitaine Khalil a déclaré que le Syndicat insiste sur la nécessité de sauver les saisons en cours, telles que les poires, les pommes, les raisins, les pommes de terre et les agrumes.Les saisons sont bonnes, et le marché local ne supporte pas ces quantités, donc l’essentiel de cette production entre dans les réfrigérateurs afin de répondre aux besoins des consommateurs en saison hivernale et à l’exportation. Ce qui met en lumiere le secteur de l’exportation, qui a été fortement impacté, sachant qu’il permet de relancer l’économie par l’introduction de devises étrangères au pays.

Le capitaine Khalil a appelé le président de la République à intervenir pour trouver une solution à la crise du carburant et de l’électricité, qui affecte négativement les réfrigérateurs de stockage et le travail des camions de transport, au moins jusqu’en avril prochain.

Tarshishi a dit: « La coupure de courant presque totale et la disparition du diesel vont détruire l’agriculture et tous ceux qui y travaillent. » Il a souligné que les agriculteurs achètent aujourd’hui du carburant diesel à un prix compris entre 300 000 L.L et 500 000 L.L le bidon.

Tarshichi a remercié le président Aoun et la direction de l’armée pour la décision de confisquer le diesel stocké par les monopoleurs et d’en distribuer une partie aux agriculteurs.

Tarshichi a également appelé à accélérer la réparation des grues cassées dans le port de Beyrouth en raison de l’impact négatif.