SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 November 2022, Sunday |

Président de la Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture du Sud: 30% des exportations sont des bijoux

Mohammad Hassan Saleh, président de la Chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture de Sidon et du Sud a déclaré « Le secteur de la bijouterie est l’un des principaux piliers de l’économie libanaise ».

Lors d’un séminaire organisé par l’ambassade de l’Inde à Beyrouth en coopération avec le Conseil pour la promotion et l’exportation de pierres précieuses et de bijoux en Inde dans la salle de conférence de l’hôtel Coral Beach – Beyrouth en présence de l’ambassadeur de l’Inde au Liban Suhail Ajaz Khan et vice-président de la Chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture de Sidon et du sud Jamal Juni .

Saleh a déclaré que « la prospérité de l’industrie de la bijouterie au Liban et la demande croissante pour elle, aux niveaux arabe et international, sont dues à plusieurs raisons, notamment la créativité des designers libanais et leurs designs distinctifs, en particulier avec leur dépendance aux dernières technologies, en plus des licences de main-d’œuvre au Liban par rapport aux pays européens et aux États-Unis, ce qui augmente leur compétitivité. Les États arabes du Golfe figurent sur la liste des importateurs, suivis des pays européens et américains».

Saleh a ajouté « Au Liban, 10% de la production annuelle est vendue, tandis que les 90% restants sont exportés à l’étranger. En raison de la population limitée du Liban et de l’instabilité politique, de nombreux industriels libanais se sont déplacés vers le marché du Golfe. »

« Bien qu’il existe des marques internationales de bijoux sur le marché libanais, elles ne constituent pas une grande concurrence pour l’industrie libanaise, qui offre une bonne qualité, de meilleurs prix et plus attractifs », a déclaré Saleh.