SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 19 September 2021, Sunday |

Qu’a décidé la Commission parlementaire des médias et des communications?

La commission parlementaire des médias et des communications a tenu une session ce matin, dirigée par son président, Hussein Hajj Hassan, et en présence des représentants Cesar Abi Khalil et Nicolas Sehnaoui.

Après la session, le chef de la commission, le député Haj Hassan, a déclaré : « La commission parlementaire des médias et des communications a tenu sa session hebdomadaire.
A son ordre du jour figure le sujet permanent, qui est le sujet des hydrocarbures, la modification de l’article 36 et l’ouverture de crédit supplémentaire à l’Autorité Ogero.  »

Il a ajouté: « Aujourd’hui, nous avons décidé de proposer une loi relative à la modification de l’article 36 concernant les sociétés de téléphonie cellulaire Alfa et Touch et la manière de dépenser, et nous avons approuvé une proposition de loi visant à garantir des fonds pour Ogero, en particulier en matière de carburant. , car le budget d’Ogero de 46 milliards de livres syriennes ne suffit plus pour le carburant pendant plus d’une semaine.  »

Il a poursuivi: « Il faut donc des fonds supplémentaires pour faire fonctionner le réseau. Une longue discussion a eu lieu sur la question des carburants. Le ministre des Communications est concerné par cette question, ainsi que tous les Libanais, qui tiendront des réunions afin de sécuriser une quantité fixe de carburant pour les communications et assurer une protection pour le transport de ces carburants, car il y a des confiscations de diesel, cela conduit à une interruption de la communication. »

Il poursuit: « Le premier principe est de continuer à sécuriser le marché en carburant et d’éviter toute confusion.
Deuxièmement, l’électricité est garantie par l’État.  »

Et il a ajouté: « Troisièmement, nous saluons les forces de sécurité, pour avoir mené une campagne contre les monopoles et pour distribuer le carburant stocké.  »

Il a souligné « la nécessité pour le gouvernement d’accélérer la création de la carte de financement. «